La montée de lait

Si vous avez choisi d’allaiter, vous n’aurez pas du lait dès la naissance, mais le fameux colostrum dont je vous ai parlé hier.

La montée de lait se produit 3 à 5 jours après l’accouchement et peut être douloureuse.

La douleur est différente d’une femme à l’autre mais vous ressentirez une grande tension de la poitrine, de la chaleur et peut être même une boule (œdème).

Pour soulager la douleur, il existe plusieurs solutions :

  • L’eau chaude est très efficace en massant doucement le sein
  • Entre les tétées, vous pouvez aussi appliquer des compresses de froid
  • Les feuilles de chou vert posées 30 à 40 min sont très efficaces également, mais faites attention de ne pas en mettre si vos mamelons sont crevassés.
  • N’hésitez pas à mettre bébé fréquemment au sein pour désengorger la poitrine, tout en massant doucement
  • Pour éviter les crevasses, masser vos tétons avec une goutte de lait après chaque tétée est très efficace.

Pour ma part, j’ai allaité. J’avoue que la montée de lait a été très douloureuse, surtout pour mon deuxième enfant. La seule chose qui me soulageait était la douche chaude. J’y ai passé beaucoup de temps. La journée, entre les tétées, je plaçais également des compresses de froid dans mon soutien-gorge d’allaitement.

L’avantage de cette période douloureuse est que je n’ai jamais eu une aussi grosse poitrine. Il faut bien se souvenir du côté positif.

La montée de lait peut être une étape difficile en post partum, ne vous découragez pas si vous souhaitez allaiter, cela ne dure que quelques jours.

Si besoin n’hésitez pas à demander de l’aide

Pour chaque programme « accueillir bébé en toute quiétude » ( que vous retrouverez dans l’onglet « je recommande« ), Myriam offre un accompagnement personnalisé pour l’allaitement de 6 mois après la naissance de bébé!

3 réflexions au sujet de “La montée de lait”

Les commentaires sont fermés.