Comment éviter le mal des transports chez l’enfant ?

Le mal des transports est rare chez les nourrissons mais peut apparaitre vers 18 mois. Partir en vacances avec un enfant malade en voiture peut s’avérer très compliqué. D’où vient le mal des transports ? Quelles précautions prendre pour améliorer le voyage ? Voilà des questions que nous nous posons toutes. Je vous livre donc ici quelques conseils afin d’améliorer votre voyage.

Quels sont les symptômes ?

Les symptômes apparaissent en 2 étapes :

  • L’enfant commence à être pale, calme. Il se trouve dans un état nauséeux associé à une somnolence et une gêne. S’il est trop tranquille, cela peut vous alerter pour faire une petite pause. Si rien n’est fait, son état nauséeux va s’aggraver et votre enfant va commencer à ressentir quelques vertiges et une hypersalivation.
  • L’enfant est en sueur, a froid. Puis ,il va subir des vomissements qui peuvent le soulager pour la suite.

Comment éviter le mal des transports chez le bébé ?

Le mal des transports est malheureusement difficilement guérissable mais il existe quelques astuces pour gérer au mieux le voyage :

  • Votre enfant a besoin d’être bien reposé. La fatigue accentue le mal des transports. La veille d’un voyage, couchez-le tôt et assurez vous qu’il a assez dormi
  • Votre bébé ne doit pas avoir le ventre vide. Assurez-vous qu’il a pris un repas léger ou son biberon avant le trajet. Evitez trop de liquide, surtout le lait ou les jus de fruits. Manger quelque chose de léger toutes les heures
  • Rassurez-le en lui expliquant le voyage. Le stress est un facteur aggravant. N’hésitez pas à vous assoir avec lui à l’arrière pour le rassurer.
  • Faites des pauses régulièrement.
  • L’enfant doit être correctement installé et évitez de jouer avec lui. Demandez-lui de regarder l’horizon.
  • Ouvrez les fenêtres si votre bébé commence à ne pas se sentir bien.
  • Prévoyez un sac spécial en cas de vomissements et de quoi nettoyer.

Quels remèdes naturels contre le mal des transports ?

Il existe des médicaments sur ordonnance contre le mal des transports mais ces médicaments ne sont pas anodins et entrainent une certaine somnolence. Quelques remèdes naturels sont disponibles actuellement en pharmacie ou en magasin bio. Faisons un point selon l’âge de votre enfant :

  • A partir de 8 mois (dès que la diversification est faite), le sirop PEDIAKID mal des transports est disponible en bouteille ou en stick de voyage.
  • Vous pouvez donner du Viaborpax de chez Lehning en homéopathie à partir de 18 mois.
  • A partir de 3 ans, les bracelets par acupression sont efficaces et offrent une solution naturelle pour le contrôle des nausées et des vomissements. Il existe différentes marques dont la marque Sea beand que vous trouverez ici . Les bracelets doivent être bien ajustés au niveau du poignet pour une efficacité optimum. Ils agissent sur le point d’acupuncture Nei-Kuan qui régit la fonction orthosympathique du système nerveux autonome, responsable des nausées. Référez-vous au mode d’emploi pour bien les positionner et portez un bracelet sur chaque poignet.
  • A partir de 2 ans, le roller aux 7 huiles essentielles de Puressentiel est très efficace ! Il rééquilibre le système nerveux et digestif et réduit tous les désagréments liés au mal des transports. Il conviendra à toute la famille : adulte et enfant

Ces astuces devraient améliorer le trajet de vos enfants et de toute la famille. Pour d’autres conseils concernant le voyage, je vous invite à lire l’article « voyager avec un bébé »