Le diabète gestationnel

En France, 7% des femmes enceintes développent un diabète de grossesse, appelé diabète gestationnel. Ce taux a tendance à augmenter selon les origines et certains facteurs de risque.

Si vous étiez diabétique avant la grossesse, vous connaissez déjà les règles d’hygiène de vie. Mais, il se peut que vous développiez un diabète gestationnel pour la première fois. Votre corps est donc à ce moment là incapable de bien gérer le sucre et cela peut engendrer des complications si le taux de sucre n’est pas bien équilibré.

Pour celles qui découvrent leur diabète pendant la grossesse, cela peut vite être angoissant.  Pas d’inquiétude, vous aurez un suivi médical plus régulier et cela ne gênera pas votre grossesse.

Les facteurs de risque de développer du diabète gestationnel

Les facteurs de risque du diabète gestationnel sont bien connus :

  • Antécédents d’un diabète gestationnel lors d’une précédente grossesse
  • Avoir plus de 35 ans
  • Antécédents familiaux de diabète
  • Avoir déjà accouché d’un très gros bébé (macrosomie)
  • Faire partie d’une population ethnique à plus haut risque : africaine, asiatique et hispanique

Quels sont les symptômes du diabète gestationnel ?

Généralement, le diabète de grossesse est asymptomatique. Parfois, la future maman peut présenter des symptômes de soif intense, d’urines abondantes et de fatigue importante.

Etant le plus souvent une maladie silencieuse, c’est la raison pour laquelle les médecins surveillent le taux de sucre de toutes les patientes enceintes et que vous devrez effectuer un test de diabète.

5 remèdes naturels pour bien contrôler son diabète gestationnel

1°) L’hygiène alimentaire

Le régime alimentaire est le plus important dans le traitement du diabète gestationnel. Limitez la consommation de produits sucrés et d’aliments gras, trop salés. Privilégiez donc le fait maison. Les plats industriels, même les crudités en barquette, sont souvent trop gras, trop salés ou trop sucrés.

Augmentez votre consommation d’aliments à index glycémique bas et de légumes. Pour vous aider dans ce changement alimentaire, vous pouvez prendre contact avec une nutritionniste ou une naturopathe spécialisée dans la grossesse. Dans le programme d’accompagnement pour une grossesse naturelle disponible ici, vous trouverez de nombreux conseils dont une alimentation saine pour toute la grossesse.

2°) L’exercice physique

L’activité physique aide à diminuer la glycémie dans le sang.

Si vous n’avez pas de contre-indications médicales, il est important de rester active pour mieux contrôler sa glycémie pendant la grossesse. La marche, la natation, le yoga prénatal ou le pilates prénatal sont des sports parfaits pendant la grossesse.

3°) Les huiles essentielles

Les huiles essentielles (HE) peuvent vous aider également à réguler votre glycémie :

  • Appliquez 1 goutte d’HE pin sylvestre sur les reins, matin et midi, pendant 10 jours.
  • A partir du 4ème mois de grossesse, vous pouvez prendre 1 goutte d’HE d’ylang ylang 2 fois par jour, par voie orale, sur un comprimé neutre.
HE Pin Sylvestre

4°) Les plantes

Pour aider à maitriser le taux de sucre dans le sang, mélangez à part égale des tisanes de feuilles de myrtille, de feuilles de verveine, de semences de fenugrec et de graines de bardane.

Pour une tasse : Laissez frémir une pincée de ce mélange pendant 2 min. Coupez le feu et laissez infuser 10 minutes. Filtrez et buvez jusqu’à 3 tasses par jour par cure de 20 jours.

5°) Les compléments alimentaires

Vous pouvez complémenter votre alimentation avec de la cannelle en poudre et du thé vert qui aident à équilibrer la glycémie.

Certains compléments alimentaires sont efficaces : la vitamine D, la vitamine C, le chrome, les bioflavonoides et l’acide alphalipoique ( que vous trouverez aussi dans les épinards)

Quels sont les risques d’un diabète gestationnel ?

Un diabète mal équilibré peut exposer le bébé à la prématurité ou à un gros poids de naissance ( bébé macrosome), ainsi qu’à des malformations nerveuses ou cardiaques. La maman peut être sujette à de l’hypertension et des complications cardiaques.

Il est donc important de bien respecter l’hygiène alimentaire recommandée et de contrôler régulièrement sa glycémie qui doit absolument rester équilibrée.

Pour compléter vos rendez-vous médicaux, je vous conseille le programme d’accompagnement pour une grossesse naturelle par une naturopathe certifiée qui regroupe des séances de yoga, une alimentation équilibrée et plein d’autres astuces naturelles pour tous les maux de grossesse. Cliquez ici pour lire le programme.


pub

1 réflexion au sujet de “Le diabète gestationnel”

Les commentaires sont fermés.