Les vers intestinaux chez l’enfant

Voilà un sujet qui me touche car je suis régulièrement concernée avec mes enfants. Aucun médecin ne m’en avait parlé. C’est notre naturopathe de famille qui me l’a évoqué lors de troubles de nervosité, nuits agitées inhabituelles de mes enfants… J’avais été surprise de savoir que cela était possible aussi petit et pourtant… Voici un article qui pourra vous aider en tant que maman pour lutter naturellement contre les vers intestinaux chez l’enfant.

Qu’est ce que les vers intestinaux ?

Les vers intestinaux sont fréquents chez l’enfant, principalement les oxyures. Ces parasites sont partout : dans la terre, le sable, l’eau, la nourriture. Les enfants se contaminent donc rapidement en mettant tout à la bouche, d’autant plus quand ils jouent beaucoup dans la nature et mangent les légumes bio ou du jardin.

Bien que souvent bénins pour les enfants, il est important de traiter ces parasites rapidement car ils peuvent se reproduire et se développer dans les intestins.

Quels sont les principaux vers chez l’enfant ?

Il existe de nombreuses familles de vers intestinaux mais on en retrouve principalement trois chez les petits.

Les oxyures :

Ces petits vers blancs sont les plus connus des parents. Les œufs d’oxyures sont facilement transmissibles d’un enfant à l’autre. Ils éclosent dans les intestins et grandissent dans le gros intestin. Adultes, les femelles pondent leurs œufs sur le contour de l’anus. Les œufs se propagent donc ensuite au contact des mains, des sous-vêtements, des draps, des doudous….

Les signes caractéristiques d’une infection aux oxyures sont :

  • Démangeaisons anales surtout pendant la nuit
  • Diarrhées
  • Inflammation de la vulve pour les petites filles

Les oxyures sont des petits vers blancs et ronds qui mesurent entre 3 et 10mm de long

Le ténia, appelé aussi le vers solitaire :

Le vers solitaire est le parasite intestinal le plus long. Il se transmet par la viande mal cuite. La contamination se fait également par les selles. Le ténia se développe dans les intestins et se nourrit des aliments ingérés. La perte de poids inexpliqué de bébé peut être un signe, bien que souvent il n’y ai pas de symptômes.

Les ascaris :

Les ascaris sont rares chez les bébés de moins de 2 ans mais très fréquents chez l’enfant à partir de 4 ans. La contamination se fait généralement via les eaux souillées par des excréments ou des fruits et légumes mal nettoyés.

Les signes cliniques d’une infection aux ascaris sont :

  • Fatigue persistante
  • Diarrhées
  • Douleurs abdominales
  • Nervosité
  • Perte d’appétit

Comment éliminer les vers chez l’enfant?

Si un de vos enfants est contaminé par les vers, il faut traiter toute la famille ! On va privilégier les vermifuges naturels.

  • Vermifluid du laboratoire COPMED, extrait de plantes dont le thym, est très efficace à partir de 1 an. La posologie est à adapter selon l’âge (déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement). Vous le trouverez uniquement en direct, soit par téléphone, soit sur le site web.
  • Les suppositoires d’Allium Ursinum sont un traitement homéopathique traitant les parasitoses bénignes chez l’enfant (démangeaisons anales et agitation le soir). Ils sont disponibles en commande chez votre pharmacien homéopathe. Il existe différentes marques dont Weleda
  • Les hydrolats aromatiques : Mélangez à parts égales de l’hydrolat aromatique de camomille et de l’hydrolat aromatique de lavande dans un flacon de 100Ml. Donner 2 cuillères à café par jour pendant 3 jours consécutifs puis renouvelez le traitement à chaque pleine lune. Demandez conseils à votre pharmacien naturopathe
  • Rajouter de l’ail dans vos plats !
  • Lavez tous les draps, couvertures, doudous à 60°C le 1er jour du traitement mais également à la fin du traitement.

Afin de prévenir au maximum les vers intestinaux chez l’enfant, lavez leur régulièrement les mains et coupez les ongles bien courts.

Mon expérience

Ma fille de 4 ans est régulièrement sujette aux vers, principalement les oxyures. Les premiers signes sont une agitation le soir et des plaintes nocturnes de démangeaisons au niveau de l’anus. Dès les premiers signes, nous lavons tout à 60°C (draps, doudous, pyjamas,…) et nous débutons tous une cure de @Vermifluid du laboratoire COPMED. Le goût leur plait et on note une nette amélioration dès les 1ers jours !

Cet article vous a plu? Partagez le sur Pinterest en cliquant sur l’image