Des solutions naturelles pour éliminer les poux!

Avec la rentrée des classes, les poux sont de retour ! Le cauchemar de tous les parents ! Pendant longtemps, on a utilisé des produits chimiques très toxiques mais heureusement le bon sens revient et on utilise plus souvent des solutions naturelles pour prévenir et éliminer les poux. D’autant plus que le pou ne mérite pas de sortir l’artillerie lourde!

Que faire en prévention en cas d’épidémie de poux ?

Quelques gestes simples à appliquer en période d’épidémie permettront d’éloigner ces parasites ou de traiter le plus tôt possible :

  • Pour les enfants de + de 30 mois , utilisez un Spray répulsif poux  comme celui de Pranarom. Naturel et très efficace, vous pouvez en mettre tous les matins avant d’aller à l’école. Vaporisez aussi la lotion sur les textiles susceptibles d’être en contact avec la tête et les cheveux ( capuches, bonnets, mais aussi peluches, doudous, tapis, et sièges de voiture).

Le spray répulsif de Puressentiel peut être utilisé par toute la famille à partir de 3 ans. Sans produits chimiques, il est naturel et très efficace. A avoir dans toutes les armoires à pharmacie en prévention! Pour le commander au meilleur prix, cliquez ici

  • Si votre enfant a les cheveux longs, attachez les.
  • Surveillez minutieusement sa chevelure. Le peigne anti-poux sera votre allié pour trouver et éliminer rapidement les lentes. Le peigne de Puressentiel contient une triple rangée de dents pour une efficacité optimale contre les poux, les lentes et les larves. Vous le trouverez ici
Peigne à poux

Que faire si mon enfant a des poux?

Ne tardez pas à traiter, toujours de façon la plus naturelle possible afin d’éviter les perturbateurs endocriniens. De plus, on n’a vraiment pas besoin de produits agressifs pour venir à bout des poux, juste un peu de bon sens. Le pou se reproduit très vite donc autant être rapide et efficace afin d’éviter la contamination de toute la famille.

Sachez par exemple que le pou survit très bien dans l’eau. Il ferme ses orifices respiratoires et les ouvre de nouveau lorsque nous sommes bien au sec ( il survit également à des heures de baignade en mer ou en piscine!) La chaleur favorise également le développement des poux, évitez au maximum le sèche-cheveux !

Je vous propose ici 5 remèdes naturels pour vous débarrasser des poux

Les huiles essentielles 

Certaines huiles essentielles possèdent des puissantes propriétés antiparasitaires auxquelles les poux ne peuvent pas résister. Simple d’utilisation, efficace et naturelle, il existe :

  • La lotion anti-poux de Puressentiel pour les enfants de plus de 3 ans que vous pouvez compléter avec le shampoing Pouxdoux

La lotion Anti Poux Puressentiel élimine efficacement les lentes, les larves et les poux.

  • Aromapoux , le traitement anti poux de Pranarom peut être proposé aux enfants de plus de 30 mois

L’huile de coco

L’huile de coco s’infiltre dans les opercules respiratoires du pou et le tue.

Appliquez l’huile de coco sur la tête, laissez poser toute une nuit. Le lendemain matin, lavez les cheveux et peignez avec le peigne anti-poux Pour une bonne efficacité, traitez jours consécutifs minimum.

La mayonnaise

La mayonnaise tue les poux et les œufs. Certes, ce n’est pas très agréable mais efficace. Badigeonnez la tête de votre enfant, laissez poser 2 heures, peignez et lavez les cheveux.

L’oignon

Si vous lisez régulièrement mes articles, je parle souvent de l’oignon ! Là encore, son efficacité n’est plus à démontrer. Le soufre acre du jus d’oignon va tuer les poux. Pour une bonne efficacité, il faut reproduire ces gestes minimum 3 jours :

Extrayez le jus d’oignon, appliquer sur le cuir chevelu en massant doucement , laissez reposer 4 heures , lavez et peignez avec le peigne à poux

Le bicarbonate de soude

Il est très actif sur les lentes. Mettez du bicarbonate de soude sur la tête de votre enfant, massez et lavez. ( attention aux yeux de votre enfant!)

Comment laver le linge et le doudou ?

Si votre enfant a des poux, il sera judicieux de tout traiter. Certes, c’est un travail supplémentaire mais cela évitera une nouvelle contamination et de rentrer dans un cercle infernal. Autant s’en débarrasser une bonne fois pour toute!

Pour lutter contre les poux dans le doudou de votre enfant, mettez le doudou dans le congélateur pendant 12 heures afin de tuer les poux et les lentes

Pour les draps, vêtements… enfermez les dans un sac plastique hermétique pendant 10 jours pour asphyxier les poux, puis lavez les à 60°C

Les allergies chez l’enfant

Les eczémas, nez qui coulent régulièrement sont trop souvent mal diagnostiqués ou sous-estimés. Souvent les enfants commencent par faire de l’eczéma, puis quand l’eczéma disparait, des manifestations respiratoires apparaissent. Les allergies chez l’enfant sont très fréquentes et ne cessent d’augmenter ces dernières années.

Qu’est-ce qu’une allergie ?

Une allergie est une hypersensibilité de l’organisme à des substances habituellement inoffensives. Ces substances appelées allergènes peuvent se trouver partout dans notre vie quotidienne : l’alimentation, l’air, les cosmétiques et certains médicaments.

L’allergie est due à un dérèglement du système immunitaire qui ne tolère plus ces allergènes. Quand une personne est sensibilisée à un allergène, son organisme manifeste une réaction inappropriée.

Il faut déjà savoir qu’on ne nait pas allergique, mais atopique. Un enfant atopique fait généralement des réactions allergiques. Il y a 4 grandes catégories d’atopie qui diffèrent et évoluent selon l’âge, les saisons et la localisation :

  • L’eczéma atopique
  • L’asthme allergique
  • La rhinite allergique
  • L’urticaire

Comment se manifeste une allergie?

Le contact avec les allergènes provoque une réaction inflammatoire de l’organisme et les symptômes vont apparaitre rapidement en quelques minutes (rarement plus d’1h). On parle alors d’allergie immédiate.

Voici les symptômes d’une réaction allergique :

  • Eczéma ou urticaire allergique
  • Conjonctivite
  • Rhinite occasionnelle ou quotidienne
  • Crise d’asthme
  • Gonflement souvent localisé sur le visage mais aussi parfois la gorge, appelé œdème de Quincke
  • Choc anaphylactique qui peut être vital et nécessite un traitement d’urgence

Les allergies peuvent toucher tout le monde, atopique ou non. Un jour, on peut très bien faire brusquement une allergie à une piqure d’insectes, un savon…

Les allergies alimentaires

L’évolution des allergies

L’allergie est complexe et évolutive. Les allergies les plus fréquentes chez les enfants sont :

  • Le lait de vache
  • L’œuf
  • L’arachide (cacahuète)
  • Sésame
  • Poisson

En grandissant, les allergies évoluent. Certaines disparaissent, d’autres persistent et de nouvelles peuvent apparaitre (avocat, kiwi…)

Comment gérer les allergies alimentaires ?

Quand un enfant est allergique à un aliment, il faut en premier lieu faire une éviction complète de celui-ci. Mais ce n’est pas si simple !

Prenons comme exemple le gluten ou l’œuf qui sont des allergènes dangereux pour mon fils. Il ne suffit pas de supprimer l’œuf de son alimentation ou dans les gâteaux. Il faut lire toutes les étiquettes ! Les produits industriels du supermarché contiennent souvent des œufs ou du lait.

  • Saviez vous que dans du jambon de supermarché, vous êtes susceptibles d’y trouver du lait ou du gluten ?
  • Dans les sorbets, on imagine des fruits, de l’eau et du sucre ? Erreur, bon nombre de sorbets contiennent du blanc d’œufs !
  • On pense trouver du gluten principalement dans le pain, les pâtes, les pizzas et les gâteaux. FAUX! Il y en a aussi dans les bonbons, la charcuterie, les glaces, les sauces tomate, certains savons, y compris dans certaines préparations où on s’y attend le moins!

Le plus simple est de s’approvisionner dans des boutiques bio et de privilégier le fait maison avec des ingrédients simples.

Comment savoir si mon enfant a des allergies ?

Si votre bébé pleure beaucoup et ne veut pas manger, on peut soupçonner l’allergie au lait.

Si votre enfant souffre d’urticaire, d’eczéma, de troubles digestifs (diarrhées, douleurs, ..) et/ou de troubles respiratoires (yeux rouges, nez qui coule,…), il est bon de se poser la question.

Seul un allergologue pourra confirmer si il y a allergie ou non. On peut faire le test dès bébé. D’ailleurs, plus c’est pris en charge tôt, mieux c’est !

Dès bébé, un allergologue peut effectuer les tests d’allergie

Mon enfant a des allergies. Que faire ?

En cas d’allergie confirmée par un allergologue, cela va changer les habitudes de toute la famille, notamment en cas d’allergies alimentaires. Les allergies sont plus ou moins dangereuses pour l’enfant. Certaines provoquent de simples douleurs digestives, de l’eczéma… alors que d’autres peuvent être fatales pour l’enfant.

L’allergie au lait de vache est souvent peu grave et disparait généralement vers l’âge de 3 ans.

Voici quelques mesures à mettre en place :

  • Eliminez complètement l’allergène de l’alimentation de l’enfant. Attention également aux allergies croisées
  • Choisissez des fruits et les légumes frais de saison
  • Privilégiez le fait maison Les produits industriels sont des pièges à allergènes. Notez qu’un produit que vous achetez régulièrement sans allergènes peut changer de composition sans le spécifier! Décryptez toujours les étiquettes!
  • La Gemmothérapie est une aide intéressante pour les allergies, aussi bien pour les enfants que pour les adultes. Je vous invite à lire l’article « La gemmothérapie pour traiter les allergies » pour plus d’informations.

Elle permet de renforcer le terrain, de booster le système immunitaire et de diminuer les symptômes, notamment en cas d’allergies aux acariens, graminées et aux poils de chats.

Il existe une version sans alcool pour les enfants , nommé Aquagemm – GemmoAllergies, disponible ici. Le code BIO10 vous permet de bénéficier de 10% de remise sur tout le site.

  • Ayez toujours une trousse de secours avec de L’Epipen (une seringue d’urgence) en cas de choc anaphylactique.

En grandissant, certaines allergies disparaissent mais un enfant atopique a de grandes chances d’être un adulte allergique. Il est important de le sensibiliser tôt pour qu’il apprenne à vivre avec. Votre allergologue vous donnera une prescription pour la trousse d’urgence (pensez à laisser une seringue d’Epipen chez vous et une à l’infirmerie de l’école)

Mon bébé est atopique. Sera-t-il allergique au chat, au pollen,..?

Fort probablement ! S’il est atopique, il est fort possible qu’il ne supporte pas bien les poils de chat, les acariens ou le pollen.

A l’inverse, un enfant qui n’est pas atopique peut développer une allergie aux poils de chat et/ou aux acariens. Les chats sont la cause n°2 d’allergies chez les enfants.

Peut-on limiter les risques d’allergies pour notre enfant?

Si un des parents est allergique, il y a de fortes chances pour que votre bébé soit allergique. Cependant, il est possible de limiter les risques en prenant quelques précaution dès la grossesse ainsi que les premières années de bébé.

Que faire pendant la grossesse?

Si vous ou le papa êtes allergique, vous pouvez mettre en place quelques gestes simples qui permettront de diminuer le risque d’allergie du bébé :

  • Soyez très vigilante les 4 derniers mois de grossesse et limiter les aliments les plus allergisants (œufs, lait de vache, cacahuète, poisson, moutarde). Pour éviter tout risque de carence, faites vous suivre par un naturopathe spécialisé dans la grossesse.
  • Attention au choix de peinture et du mobilier de la chambre de bébé. Lavez la chambre mais évitez la peinture fraiche.

Que faire dès la naissance du bébé?

En continuant vos efforts, vous pouvez diminuer de façon conséquente le risque d’allergies :

  • Si vous allaitez, continuez à éviter de consommer les produits allergisants nommés ci-dessus
  • Allaitez minimum 6 mois si possible
  • Commencez la diversification au feu vert du médecin en intégrant un nouvel aliment par semaine. Vous avez le temps, rien ne sert de précipiter les choses!
  • Préférez les pots maisons pour éviter au maximum les conservateurs, additifs, colorants…
  • Evitez dans un premier temps les fruits exotiques, fruits à coques et sésame
  • Ne laissez pas votre bébé à proximité de la fumée de cigarette. La fumée agresse les voies respiratoires et les rendent poreuses, ce qui prédispose aux allergies. 1 seule cigarette est déjà nocive pour le poumon immature !

Conclusion :

Les allergies sont un véritable chamboulement au sein d’un foyer, principalement les allergies alimentaires.

En grandissant, l’enfant peut en avoir marre et se sentir exclu, différent de ses copains , ce qui peut l’amener à vouloir tenter de manger un produit allergène.

Je n’ai pas de recettes miracles pour ça. Mon fils a 8 ans et est poly-allergique depuis qu’il est bébé. A ce jour, il est toujours allergique au gluten, œufs, noisettes. Heureusement, il est très observant et indépendant concernant ses allergies. Parfois, il est triste de la situation. Difficile de sortir au restaurant, de fêter les anniversaires des copains,… Parlez, communiquez et n’hésitez pas à emmener à la crèche ou à l’école un livre sur les allergies. Les maitresses connaissent souvent mal et sont ravies d’être informées. Certaines en profitent pour expliquer les allergies aux copains de classe!

Je vous partage mon livre favori en cuisine pour les gouters, les anniversaires : « Mon cahier de recettes d’anniversaire pour petits poly-allergiques « Les recettes sont simples et délicieuses! Vous le trouverez facilement à la Fnac ou en commande chez votre libraire.

Bon courage à toutes les mamans qui font face aux allergies. Ce n’est pas toujours simple à gérer, n’hésitez pas à en parler, il existe aujourd’hui de nombreux groupes spécialisés sur Facebook. Si vous avez une question ou remarque, je suis également disponible par mail ou en messagerie Instagram.

6 conseils pour une baignade réussie avec bébé

L’été est le moment idéal pour faire découvrir les joies de la baignade à votre bébé. Les enfants adorent généralement l’eau. Cependant, si vous voyez que bébé n’est pas à l’aise, a peur et ne souhaite pas se baigner, n’insistez pas et réessayez plus tard. Voici 6 conseils pour la baignade de bébé en toute sécurité.

Attendre les 4 mois de bébé pour la 1ère baignade

Avant la première baignade, il est fortement conseillé d’attendre les premiers vaccins qui le protègeront de certaines maladies et infections, notamment la 2ème injection du vaccin DTP

Préférez les piscines privées pour la baignade de bébé

Avant 1 an, il est préférable de privilégier les piscines. Même si il n’est pas interdit de baigner bébé dans un lac ou à la mer, l’eau peut éventuellement être polluée ou contenir des bactéries.

Après un bain, pensez à bien rincer la peau fragile de bébé!

Attention à l’hypothermie pour bébé

Attention à la température de l’eau. Une eau à 27 degrés nous semble idéale en tant qu’adultes mais un bébé a besoin d’une eau à 32 degrés pour être bien. Avant de partir en vacances, vous pouvez commencer à l’habituer en baissant l’eau du bain à 33/34 °C au lieu de 37°C.

Les bébés ne régulent pas leur température comme les adultes, ils se refroidissent très rapidement. Ne restez pas plus de 30 min dans l’eau avec bébé (10 min pour la première baignade)

Restez attentifs à son comportement. S’il a la chair de poule, des tremblements, la peau froide ou s’il claque des dents, sortez le de l’eau, enlevez ses vêtements mouillés et réchauffez le dans une serviette.

Entrez progressivement dans l’eau en portant bébé contre vous

Non seulement, cela évitera le choc thermique mais votre enfant sera plus rassuré.

Choisissez un bon dispositif pour éviter les noyades

Tout d’abord, surveillez continuellement votre bébé. Le meilleur dispositif de sécurité sera vos bras. En grandissant, oubliez les bouées classiques, préférez les brassards.

Tant qu’un enfant ne sait pas parfaitement nager, une noyade est très vite arrivée. Nommez un adulte attitré qui surveille l’enfant. Un autre enfant plus âgé ne doit pas avoir la responsabilité de surveiller un enfant qui ne sait pas nager.

Optez pour des couches de bain de qualité

A la piscine, votre enfant devra porter une couche adaptée. Il est déconseillé d’utiliser des couches classiques. Celles ci gonfleront au contact de l’eau et pourront soit éclater dans l’eau, soit ne plus tenir correctement, ce qui déversera l’urine dans l’eau.

Pour la baignade, il existe des couches de bain lavable ou des couches de bain clean. J’utilisais les couches de bain de chez Tidoo que vous trouverez ici .

couches de piscine Tidoo

Tous les conseils de l’article « bébé et soleil : des gestes simples à adopter » sont bien évidemment indispensables lors d’une baignade. Je vous souhaite un bel été!

Voyager en avion avec bébé : conseils d’une globetrotteuse

C’est l’heure des vacances et vous allez voyager en avion avec bébé ! Pas de panique, tout va bien se passer. Le plus important pour un voyage serein est l’organisation ! Que prendre avec soi? Comment occuper bébé? Voici quelques conseils pour voyager en avion avec bébé.

Que vérifier avant le départ ?

Suivant votre destination de voyage, renseignez vous en amont sur les vaccins obligatoires et les précautions sanitaires à prendre.

Voici une liste de papiers de voyage à ne pas oublier :

  • Son passeport ou sa carte d’identité suivant la destination
  • Son carnet de santé et son carnet de vaccination
  • Une attestation d’assurance. Selon le pays, les frais médicaux sont exorbitants. Il est donc judicieux de prendre une assurance pour payer les frais médicaux et le rapatriement en cas de problème.

L’organisation du sac à langer : la clé pour voyager en avion avec bébé sereinement!

Une bonne organisation du sac à langer et de la valise cabine/sac que vous gardez à portée de main permet un voyage serein et beaucoup moins fatiguant.

Le confort de bébé 

  • Son doudou.
  • Ses tétines
  • Un pull, une couverture, un bonnet (surtout en avion, il fait souvent froid)
  • 2 langes
  • Des petits jeux d’éveil

Les repas 

  • Un biberon ou une gourde d’eau
  • Un châle d’allaitement si vous allaitez (surtout en avion, les lumières et l’animation des gens perturbent souvent le bébé lors des tétées).
  • Des dosettes de lait
  • Des biberons préalablement remplis de la quantité d’eau nécessaire
  • Des compotes en gourde
  • Des repas prêts à être réchauffé
  • Des biscuits à grignoter

Des produits de soins 

  • Un tapis à langer de voyage
  • Des couches
  • 2 petits flacons de liniment de voyage
  • Du coton et des mouchoirs
  • Des sacs à couches
  • Des lingettes antiseptiques pour nettoyer la table à langer ou les WC
  • Des suppositoires ou des dosettes de doliprane en cas de fièvre
  • Quelques dosettes de sérum physiologique. L’air de l’avion est sec et peut gêner le nez de bébé

Un kit de rechange 

  • 1 kit entier de vêtements de rechange pour le bébé (body, tee-shirt, pantalon, pull). Cela peut vraiment vous dépanner en cas de fuite de couches ou d’accident lors du repas.
  • Des vêtements de rechange également pour vous.

Le contrôle du sac à langer à l’aéroport

Pour les contrôles de sécurité, vous devrez sortir tout ce qui est nourriture, biberon d’eau et produits liquides (liniment,..). Je vous conseille donc de tout ranger au même endroit pour gagner du temps.

J’utilise le sac Béaba, très pratique avec ses multipoches, il permet une organisation optimale.

Clique ici pour plus d’informations sur ce sac

Comment transporter bébé à l’aéroport ?  

Le porte-bébé représente pour moi l’indispensable du voyage. Ultra pratique, il permet d’avoir les mains libres et un bébé en confiance. J’utilisais le porte bébé BOBA, un porte bébé physiologique ventral ou dorsal.

Pour ceux qui ne souhaitent pas de porte-bébé, il existe la poussette YOYO. Elle est ultra compacte et a l’avantage d’être considéré comme un bagage cabine.

La poussette YOYO est une des seules poussettes que vous pourrez garder avec vous TOUT le voyage. Elle est disponible ici

Certaines compagnies accepterons que vous gardiez votre poussette canne classique jusqu’à la porte d’embarquement. Cependant, vous la récupérerez aux bagages et non pas à la sortie de l’avion!

Voyager en avion avec bébé : Comment se passe le vol?

A l’embarquement, les familles avec des enfants de bas âge sont prioritaires. Vous aurez plus de temps pour vous installer tranquillement et vous organiser pour le voyage.

Sur les vols longs courriers, certaines compagnies mettent à disposition des bassinets pour les enfants de moins de 10 kilos. Demandez le lors de votre réservation.

lit pour bébé

Un enfant de moins de 2 ans n’a pas de siège attitré et voyagera sur vos genoux. Avec un peu de chance, l’avion ne sera pas plein et vous aurez plus de place. Si vous avez des jumeaux, vous ne pouvez pas voyager seule avec eux. Il vous faudra un 2ème accompagnant.

Au décollage et à l’atterrissage, la dépressurisation agit sur les tympans. Pour aider bébé à décompresser ses oreilles , faites le téter, boire ou manger.

Comment occuper bébé dans l’avion ?

Une fois enfin installés, le plus difficile sera de les occuper, surtout pour les longs trajets. Si vous voyagez en famille, cela sera beaucoup plus simple, vous pourrez vous relayer pour souffler un peu. En revanche, si vous voyagez seule avec les enfants, il vaut mieux se préparer à une journée marathon.

Les bons dormeurs devraient pouvoir faire leur sieste ou leur nuit correctement. Pour les petits actifs, cela est souvent plus compliqué. Il y a beaucoup de sollicitations visuelles et auditives lors du vol. Si votre petit est trop fatigué et n’arrive pas à dormir, mettez le dans le porte-bébé. Souvent après quelques allers-retours dans les allées, ils finissent par s’endormir…

Un bébé de moins de 2 ans

Pour l’avion, je prévois toujours un nouveau jeu qui sollicitera son attention quelques temps. Voici quelques idées d’activités pour les périodes d’éveil

  • Une pochette à zip contenant diverses bricoles colorés les amuseront. Les petits adorent ouvrir, fermer le zip, enlever, remettre dans la pochette. J’y mettais des barrettes colorées à clip, des petites figurines.
  • Une ardoise magique, un petit carnet, des crayons de couleurs, quelques petits livres occuperont votre bébé.
  • Des stickers pour les plus de 12 mois

Les plus petits ne restent pas concentrés longtemps sur une même activité. Il est judicieux de prévoir des jeux variés. Quand ils savent marcher, vous allez arpenter les couloirs de l’avion. Avec un peu de chance, il va rencontrer des petits copains de jeu.

Pensez aussi à des snacks, des raisins secs, des compotes, des biscuits, une grignoteuse avec des morceaux de fruits.

Un enfant de plus de 2 ans

A cet âge là, ils auront leur siège. Le voyage commence à devenir plus simple.

  • Prévoyez des petits jeux faciles à transporter, des livres de stickers, des cahiers de coloriage, les ardoises magiques, la fameuse boite à histoires Lunii

La lunii, une fabuleuse boite à histoires qui accompagne mes enfants depuis leurs 2 ans!

Ils peuvent écouter de la musique ou des histoires. Pour plus d’infos, cliquez ici

  • A 2 ans, il ne s’occupera pas encore tout seul. Vous pouvez initier des jeux comme en voiture, le ni oui ni non, un blind test musical sur les musiques qu’il a l’habitude d’écouter…
  • Après 3 ans, les enfants regardent volontiers la télévision et j’admets que cela facilite énormément le voyage. D’autant plus quand la télévision est limitée le reste de l’année !

Quelques conseils si vous voyagez seule en avion avec un bébé

Si vous voyagez toute seule avec un bébé, n’hésitez pas à demander à une hôtesse de l’air de le surveiller 2 min le temps d’aller aux toilettes. Certaines hôtesses sont très serviables. Je me rappelle un voyage où l’hôtesse était d’une gentillesse incroyable. J’étais seule avec mes 2 petits pour un Dubai- Paris. Ma petite de 9 mois était sur mes genoux et je ne pouvais donc pas prendre mon plateau repas. Elle a pris du temps sur sa pause pour garder mon bébé afin que je puisse manger. Alors ce n’est pas la généralité évidemment mais de nombreuses hôtesses sont bienveillantes et d’une grande aide!

Prévoyez quand même un petit encas facile à manger si vous voyagez seule et que vous ne pouvez pas prendre le plateau repas

Voyager en avion avec bébé n’est pas de tout repos mais tout à fait réalisable. Restez zen dans toutes les situations et lâchez prise. Bonnes vacances!

Les nuits de bébé : Quand va t-il dormir?

Les nuits de bébé : voilà un sujet délicat et tellement important! Un grand nombre de parents épuisés attendent avec impatience la première nuit entière de bébé. Pour répondre à vos questions, j’ai eu le plaisir de recevoir Laure de Objectif dodo lors d’un live Instagram, disponible à la fin de l’article

Quand bébé va t-il dormir?

Certains bébés font leurs nuits à 3 mois, d’autres à 6 mois, 1 an ou encore 2 ans! Les bébés ne sont pas tous égaux face au sommeil. Il est cependant très rare de faire des nuits complètes avant 3 mois. Un nourrisson se réveille toutes les 3-4 heures et c’est normal, cela fait parti de son cycle.

Le sommeil est divisé en plusieurs phases et on dit que bébé fait ses nuits quand il est capable de se rendormir seul lors des micro réveils nocturnes. La plupart des enfants franchissent cette étape vers 9 mois mais pas tous.

Pour certains parents, cela ne pose aucun problème d’accompagner leurs enfants dans l’acquisition du sommeil alors que pour d’autres, cela devient très compliqué à vivre au quotidien. Si la situation vous convient, cela est parfait. Par contre, si vous le vivez mal, si votre famille « subit » cette période, sachez qu’il existe de l’aide.

Quelles sont les principales causes des mauvaises nuits de bébé ?

En premier lieu, il est important de vérifier auprès de votre médecin que votre bébé n’a pas de problèmes de santé : reflux, apnée du sommeil, allergies, … Si votre bébé souffre d’une maladie, il a besoin d’être rassuré, d’autant plus que les douleurs sont plus importantes la nuit.

On va donc parler ici des réveils nocturnes pour les bébés de plus de 9 mois, sans problèmes de santé.

Les habitudes d’endormissement, un facteur important pour les nuits de bébé

Très souvent, lorsqu’un bébé se réveille la nuit, il a les mêmes besoins que lors de l’endormissement du soir.

Par exemple, si vous endormez bébé au sein, au biberon, aux bras… il est fort probable qu’il ai les mêmes besoins d’endormissement pour les réveils nocturnes.

La sur-fatigue : l’ennemi n°1 des nuits de bébé

Contrairement aux idées reçues, un bébé trop fatigué dormira mal! Un bébé qui ne fait pas de siestes, qui a un temps d’éveil trop long entre la sieste et le coucher du soir aura souvent des problèmes de sommeil (endormissement compliqué, réveils nocturnes ou encore lever trop matinaux)

Les siestes ont un rôle très important pour les nuits de bébé. Si bébé ne veut pas faire sa sieste dans son lit, il peut la faire dans la voiture, dans la poussette. Peu importe où, la sieste aura des vertus bénéfiques pour votre bébé.

Les parasomnies

Chez les enfants de moins de 2 ans, il peut s’agir de terreurs nocturnes. Elles se manifestent en début de nuit et sont parfois impressionnantes : agitation hurlement, yeux ouverts…. En cas de terreur nocturne, ne réveillez pas votre enfant, assurez vous qu’il ne puisse pas se faire mal. Lui parler doucement avec une voix calme aidera à le rendormir.

Pour les enfants plus âgés, vers 2 ans, peuvent apparaitre les cauchemars.

Besoin/envie d’une tétée ou d’un biberon

Il peut s’agir de faim. Généralement, après 13 mois, les bébés n’ont plus ce réel besoin de manger la nuit. Si c’est le cas, parlez en à votre pédiatre afin de vérifier qu’il a tous ses besoins journaliers avant la nuit.

L’irrégularité de la réponse

Peu importe la réponse que vous choisissez d’apporter à votre enfant, soyez réguliers!

Je vous invite à écouter le live ci-dessous avec de précieux conseils de Laure de Objectif dodo.

Courage à tous les parents fatigués! Et pensez à demander de l’aide si la situation n’est plus viable au sein de votre famille. Après 5 ans de nuits hachées, j’ai fait appel à Objectif dodo qui a sauvé mes nuits et ma santé!

Les petits bobos de bébé

Nos petits aventuriers ont parfois la vie dure dans leurs nouvelles explorations : des pieds qui s’emmêlent, un coin de table, une racine d’arbre en forêt et boum, c’est le bobo ! Tout ce qui est bleus, ecchymoses, bosses et contusions sont les petits bobos fréquents de bébé.  

Dès que bébé sait marcher, il veut alors partir pour de plus grandes explorations et c’est une très bonne chose ! Essayez de ne pas paniquer à la moindre chute. Bébé va ressentir votre stress et cela va augmenter sa douleur. Restez calme et évaluez le bobo.

Que faire en cas d’ecchymoses : bleus et bosses?

Dans mon sac à main, j’ai toujours un flacon d’arnica en gélules. En cas de chute, vous pouvez donner une dose d’Arnica montana 9ch. En plus, effet placebo ou non, ces petits granules calment rapidement les pleurs!

Si le choc se passe à la maison, vous pouvez appliquer sur sa peau une poche  de froid ou un linge humide froid afin d’éviter un gonflement trop important.

Si malgré tout, un bleu ou une bosse apparait, vous pouvez :

  • Donner 3 granules d’Arnica montana 9CH  3 à 6 fois par jour
  • Utiliser l’hélichryse italienne, appelée aussi immortelle. Pour les enfants en âge de marcher, vous pouvez mettre 1 goutte d’huile essentielle 2 par jour pendant 3 jours. Pour les plus petits, tamponnez de l’hydrolat aromatique d’hélichryse italienne
  • Appliquer le gel bleu/bosses PranaBB de @Pranarom (à partir de 9 mois). Très efficace, il est devenu un incontournable. Cliquez sur l’image pour plus de détails sur ce gel
Gel bleus-bosses de Pranarom

Que faire en cas de saignement ?

Tout d’abord, il faut nettoyer la plaie avec de l’eau afin d’enlever la poussière, petits cailloux, terre, …

Pour désinfecter et aider à la cicatrisation des plaies superficielles, vous pouvez appliquer du Téragome du Dr Valnet 2 fois par jour pendant 3, 4 jours. Pour les enfants de moins de 3 ans, demander la posologie à votre pharmacien ou à votre médecin.

Sur les écorchures et les petites plaies, un gel d’Aloe Vera aidera à la cicatrisation grâce à ses vertus cicatrisantes. Le gel d’Aloe Vera peut être utiliser chez les bébés. En cas d’application sur le visage, faites attention d’éviter les yeux, la bouche, le nez et les oreilles ! La peau va ensuite effectuer le travail de cicatrisation naturellement.

Sur les bobos de bébé, j’aime utiliser des produits naturels qui sont d’ailleurs très efficaces. La barrière cutanée étant détruite ou abimée, j’évite les perturbateurs endocriniens de certaines pommades réparatrices et cicatrisantes.

Si la plaie en cours de cicatrisation gêne votre enfant, vous pouvez appliquer du gel d’Aloe Vera. Choisissez le le plus pur possible comme celui de Planter’s, pur à 99.9%. Vous le trouverez ici

Quand consulter pour les bobos de bébé?

Heureusement, la majorité des chutes de bébé sont bénignes. C’est toujours impressionnant pour l’enfant, mais aussi pour les parents. Essayez de ne pas paniquer, gardez votre calme et évaluez les « dégâts ».

Si après une chute d’une certaine hauteur (de la table à langer ou de sa chaise haute par exemple) votre bébé perd connaissance quelques secondes, vous semble apathique, vomit ou saigne à la tête, appelez les urgences ( le 15).

En cas de plaies profondes, de suspicion de fractures ou si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin.

L’eczéma chez le bébé

L’eczéma chez le bébé, ou dermite atopique est une maladie très courante. 15 à 20% des petits en souffrent, un chiffre en constante augmentation.

Une poussée d’eczéma se caractérise par la peau qui s’épaissit et qui démange. Même si l’eczéma est une maladie dite bénigne, les démangeaisons peuvent être très violentes et très inconfortables. Le mot eczéma signifie « bouillir » en grec. Cela décrit parfaitement ce que peut ressentir l’enfant.

Quelles sont les causes de l’eczéma chez le bébé ?

L’eczéma atopique se présente souvent sur des terrains allergiques. Si un ou les 2 parents sont allergiques, il est fort probable que votre bébé souffrira également d’eczéma.

L’eczéma peut aussi être d’origine alimentaire. L’enfant peut être allergique à un ou plusieurs aliments : lait, œufs, gluten, arachide, …

Outre le côté allergie, il ne faut pas non plus négliger le facteur psycho-émotionnel. L’eczéma peut être lié à des tensions nerveuses, à un stress. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’un enfant développe de l’eczéma lors de grands changements comme un déménagement, l’arrivée d’un bébé,..

Eczéma sur les joues de bébé

Mon bébé a de l’eczéma. Que faire ?

Il est important de connaitre la cause de l’eczéma pour pouvoir soigner votre enfant. Des tests d’allergies vous permettront de déterminer s’il y a un terrain allergique ou non. En cas d’allergies alimentaires, une éviction des aliments éliminera naturellement l’eczéma.

Si les poussées d’eczéma sont liées à un facteur psycho- émotionnel, vous pouvez travailler grâce à des médecines alternatives pour libérer les angoisses de l’enfant. Par exemple, la kinésiologie, peut résoudre certains troubles émotionnels.

En attendant de trouver la cause, il existe des méthodes naturelles pour soulager l’enfant. La peau devenue atopique ne remplit plus bien son rôle de barrière protectrice. Il est donc vraiment important de faire attention aux produits que l’on utilise et d’éviter au maximum les crèmes chimiques présentant des perturbateurs endocriniens.

Les crèmes à base de cortisone ne sont pas adaptées sur le long terme. Si on peut éviter de rentrer dans la spirale infernale des cortisones grâce à des remèdes naturels, cela serait très bénéfique pour l’enfant.

Les cures thermales sont accessibles à partir de 6 mois et très efficaces. N’hésitez pas à demander une prescription à votre pédiatre !

Quels remèdes naturels pour soulager l’eczéma ?

Certaines habitudes lors des soins peuvent grandement soulager l’eczéma de votre enfant.

Surveillez le bain

  • Limitez la fréquence des bains. Ne dépassez pas 2 à 3 bains par semaine si votre bébé souffre d’eczéma. Idéalement, 1 bain par semaine suffit si votre bébé ne cavale pas encore partout. Préférez un bain tiède à la douche. Vous contrôlerez mieux la température de l’eau et le jet de la douche peut irriter la peau atopique de l’enfant.
  • Adoucissez l’eau du bain avec du lait de flocon d’avoine. L’avoine est émolliente, hydratante et apaisante. Recette du lait d’avoine : Infusez 200g de flocons d’avoine bio dans 1 L d’eau bouillante. Filtrez et versez le lait directement dans l’eau du bain.
  • Privilégiez des savons doux et naturels. Le savon solide à l’huile d’olive de chez @commeavant est aussi très doux et très efficace pour les peaux à eczéma. Vous le trouverez ici .

Le savon solide de chez @comme avant est l’incontournable de notre salle de bain. Le savon d’Alep a aussi une action apaisante.

Hydratez la peau de bébé

Le beurre de karité (vierge, non traité et non raffiné) est un excellent hydratant et possède des vertus cicatrisantes, désinfectantes et anti-inflammatoires.

La marque bio zéro déchet Comme Avant propose un beurre de karité enrichi à l’huile d’olive et à la cire de tournesol qui est très efficace contre les peaux très sèches. Cliquez ici pour en savoir plus sur le produit

Calmez les démangeaisons

  • L’hydrolat de camomille romaine calme les réactions inflammatoires et soulage l’eczéma. Vaporisez généreusement sur les parties atteintes 3 fois par jour ou tamponnez délicatement avec un mouchoir imbibé d’hydrolat.
  • L’argile blanche est également efficace pour calmer les démangeaisons. Il suffit de saupoudrer sur les zones concernées.

Massez votre enfant

Le massage est un excellement moyen de libérer les tensions, surtout si l’eczéma est lié au stress.

Rechargez la flore intestinale

La flore bactérienne locale est perturbée. Restaurer la flore intestinale avec des probiotiques adaptés est nécessaire. Pour plus de détails, je vous invite à lire l’article « Le bienfait des probiotiques pour l’enfant »

Evitez la chaleur

Un environnement trop chaud et trop sec peut aggraver les problèmes de peau de votre enfant. En hiver, ne surchauffez pas les pièces et installez un humidificateur si l’air est sec.

Cet article vous a plu? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest en cliquant sur l’image!

Quelle crème choisir pour l’érythème fessier ?

Toutes les mamans sont un jour concernées par les irritations de leurs bébés et recherche une crème efficace pour l’érythème fessier de bébé. Entre promesse marketing et la réalité, les différences sont nombreuses. Voici 2 crèmes pour le change à bannir de nos salles de bain.

Le Mytosil : la crème la plus connue pour l’érythème fessier

Ma maman me mettait du Mytosil quand nous étions petits, c’était vraiment la crème de référence pour les bébés. En devenant maman, je me suis renseignée sur ces produits. On me disait, c’est naturel, c’est à base d’huile de foie de poisson et d’oxyde de zinc… … D’autres disaient que c’était « cracra » (on entend par là, pas très clean niveau composition). Je me suis donc penchée sur la composition.

Pour 100 g de crème : 20 g Huile de foie de morue et 27g d’oxyde de zinc. Ok, cela fait 47g pour 100g de crème. Et ensuite ? Regardons les excipients :

Huile essentielle de géranium (mélange d’huiles essentielles de géranium renforcé en oxyde de phényle, acétate de linalyle, acétate de géranyle et acétate de bergamyle), salicylate de méthyle, butylhydroxyanisole (appelé aussi BHA), vaseline, graisse de laine, eau purifiée.

La vaseline est un dérivé du pétrole classé parmi les agents cancérigènes. Le BHA est classé comme perturbateur endocrinien. La graisse de laine, appelée aussi lanoline peut également provoquer des réactions cutanées (eczéma…).

Le Mytosil est donc loin d’être clean et contient des perturbateurs endocriniens dangereux pour les bébés.

Le Bepanthen : une crème pour les irritations très utilisées

La composition du Bepanthen pommade 5% n’est guère mieux… Pour 100 g de pommade, il y a 5, 0 g de Dexpanthénol. Les autres composants sont :

Protegin X®, vaseline, graisse de laine, cire d’abeille blanche, huile d’amande, alcool cétylique, alcool stéarylique, paraffine liquide et eau purifiée.

On y retrouve encore de la vaseline, de la paraffine et de la lanoline, des ingrédients peu cleans pour bébé. 

Pourquoi les perturbateurs endocriniens sont dangereux ?

Je vous invite à lire l’article sur les perturbateurs endocriniens pendant la petite enfance, disponible ici . La peau des bébés est très fine et protège peu des perturbateurs endocriniens. Quand on soigne un érythème fessier, la peau est rouge, à vif et la fine barrière n’existe plus. Ces substances nocives peuvent pénétrer par voir cutanée et perturber l’équilibre endocrinien de l’enfant.

Quels produits utiliser pour l’érythème fessier de bébé?

Voici 2 alternatives naturelles à mettre en place pour prévenir et soigner les irritations de votre bébé :

L’argile blanche : mon allié pour le change de bébé

L’argile blanche en poudre est très efficace et économique. Utile au quotidien en poudre pour protéger les fesses ou en cataplasme pour soulager les érythèmes, voilà un produit incontournable à avoir dans votre salle de bain. Pour plus de détails sur les propriétés de l’argile blanche et son utilisation, je vous invite à lire l’article « l’argile blanche : votre allié pour les irritations de bébé« 

Le beurre de karité remplace la crème pour l’érythème fessier

Le beurre de karité offre une barrière protectrice naturelle entre la peau de bébé et sa couche Il représente donc une alternative naturelle aux crèmes de change,

Riche en vitamines et acides gras, il permet également de prévenir et calmer les érythèmes fessiers.

Mon expérience

Vous souhaitez devenir une maman au naturel ? Voici la première étape, simple à mettre en place . Privilégiez l’argile blanche et/ou le beurre de karité pour soigner les irritations de votre bébé !

Personnellement, j’utilise énormément l’argile blanche que je trouve très efficace, naturel et économique. Il existe différentes marques comme Logona ou Cattier.

Et si le problème venait des couches? Dans l’article  » Les couches pour bébé, un choix pas si anodin« , vous trouverez des couches clean, sans substances chimiques pour les fesses de votre bébé.

Cet article vous a plu? Partagez le sur Pinterest

Les vers intestinaux chez l’enfant

Voilà un sujet qui me touche car je suis régulièrement concernée avec mes enfants. Aucun médecin ne m’en avait parlé. C’est notre naturopathe de famille qui me l’a évoqué lors de troubles de nervosité, nuits agitées inhabituelles de mes enfants… J’avais été surprise de savoir que cela était possible aussi petit et pourtant… Voici un article qui pourra vous aider en tant que maman pour lutter naturellement contre les vers intestinaux chez l’enfant.

Qu’est ce que les vers intestinaux ?

Les vers intestinaux sont fréquents chez l’enfant, principalement les oxyures. Ces parasites sont partout : dans la terre, le sable, l’eau, la nourriture. Les enfants se contaminent donc rapidement en mettant tout à la bouche, d’autant plus quand ils jouent beaucoup dans la nature et mangent les légumes bio ou du jardin.

Bien que souvent bénins pour les enfants, il est important de traiter ces parasites rapidement car ils peuvent se reproduire et se développer dans les intestins.

Quels sont les principaux vers chez l’enfant ?

Il existe de nombreuses familles de vers intestinaux mais on en retrouve principalement trois chez les petits.

Les oxyures :

Ces petits vers blancs sont les plus connus des parents. Les œufs d’oxyures sont facilement transmissibles d’un enfant à l’autre. Ils éclosent dans les intestins et grandissent dans le gros intestin. Adultes, les femelles pondent leurs œufs sur le contour de l’anus. Les œufs se propagent donc ensuite au contact des mains, des sous-vêtements, des draps, des doudous….

Les signes caractéristiques d’une infection aux oxyures sont :

  • Démangeaisons anales surtout pendant la nuit
  • Diarrhées
  • Inflammation de la vulve pour les petites filles

Les oxyures sont des petits vers blancs et ronds qui mesurent entre 3 et 10mm de long

Le ténia, appelé aussi le vers solitaire :

Le vers solitaire est le parasite intestinal le plus long. Il se transmet par la viande mal cuite. La contamination se fait également par les selles. Le ténia se développe dans les intestins et se nourrit des aliments ingérés. La perte de poids inexpliqué de bébé peut être un signe, bien que souvent il n’y ai pas de symptômes.

Les ascaris :

Les ascaris sont rares chez les bébés de moins de 2 ans mais très fréquents chez l’enfant à partir de 4 ans. La contamination se fait généralement via les eaux souillées par des excréments ou des fruits et légumes mal nettoyés.

Les signes cliniques d’une infection aux ascaris sont :

  • Fatigue persistante
  • Diarrhées
  • Douleurs abdominales
  • Nervosité
  • Perte d’appétit

Comment éliminer les vers chez l’enfant?

Si un de vos enfants est contaminé par les vers, il faut traiter toute la famille ! On va privilégier les vermifuges naturels.

  • Vermifluid du laboratoire COPMED, extrait de plantes dont le thym, est très efficace à partir de 1 an. La posologie est à adapter selon l’âge (déconseillé pendant la grossesse et l’allaitement). Vous le trouverez uniquement en direct, soit par téléphone, soit sur le site web.
  • Les suppositoires d’Allium Ursinum sont un traitement homéopathique traitant les parasitoses bénignes chez l’enfant (démangeaisons anales et agitation le soir). Ils sont disponibles en commande chez votre pharmacien homéopathe. Il existe différentes marques dont Weleda
  • Les hydrolats aromatiques : Mélangez à parts égales de l’hydrolat aromatique de camomille et de l’hydrolat aromatique de lavande dans un flacon de 100Ml. Donner 2 cuillères à café par jour pendant 3 jours consécutifs puis renouvelez le traitement à chaque pleine lune. Demandez conseils à votre pharmacien naturopathe
  • Rajouter de l’ail dans vos plats !
  • Lavez tous les draps, couvertures, doudous à 60°C le 1er jour du traitement mais également à la fin du traitement.

Afin de prévenir au maximum les vers intestinaux chez l’enfant, lavez leur régulièrement les mains et coupez les ongles bien courts.

Mon expérience

Ma fille de 4 ans est régulièrement sujette aux vers, principalement les oxyures. Les premiers signes sont une agitation le soir et des plaintes nocturnes de démangeaisons au niveau de l’anus. Dès les premiers signes, nous lavons tout à 60°C (draps, doudous, pyjamas,…) et nous débutons tous une cure de @Vermifluid du laboratoire COPMED. Le goût leur plait et on note une nette amélioration dès les 1ers jours !

Cet article vous a plu? Partagez le sur Pinterest en cliquant sur l’image

L’incroyable pouvoir du peau à peau

A la naissance, le premier geste généralement effectué par la sage-femme ou le médecin est de poser bébé nu sur notre peau, c’est ce qu’on appelle le peau à peau. Ce moment incroyable permet de poursuivre l’habitat naturel du bébé et lui permettre une transition en douceur dans son nouvel environnement. En effet, La peau a un incroyable pouvoir apaisant sur le cerveau de bébé.

Quels sont les bienfaits du peau à peau à la naissance ?

Le peau à peau dès la naissance de bébé est devenu un acte très courant. Mise en place depuis longtemps auprès des bébés prématurés, cette pratique est désormais encouragée à la naissance pour tous les bébés. Les effets bénéfiques sont tellement incroyables que l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) recommande désormais 2h de peau à peau ininterrompu à la naissance du bébé.

Deux heures minimum de peau à peau à la naissance offrent de nombreux bienfaits au bébé :

  • Favorise la mise en place de l’allaitement
  • Améliore le bien être du bébé
  • Diminue le risque d’hypoglycémie, d’hypothermie, de bradycardie
  • Baisse le niveau de stress du bébé

Cette pratique présente également des avantages pour la maman :

  • Favorise le lien d’attachement maternel grâce à la sécrétion d’ocytocine provoquée par le peau à peau.
  • Diminue le stress
  • Favorise les tranchées : ce sont les contractions après l’accouchement qui permettent de réduire la taille de l’utérus et de diminuer le risque d’hémorragie.
Le peau à peau dès la naissance a un pouvoir apaisant sur le cerveau de bébé

Les premiers jours de vie, lorsque bébé est séparé de la peau de sa maman, il est tout simplement en « état de séparation ». Les hormones de stress montent rapidement et peuvent donc perturber le bébé. Les conséquences de ce stress sont variables d’un bébé à l’autre et se manifestent de différentes façons :

  • Difficulté à téter
  • Diminution de la prise de poids
  • Un processus d’attachement plus long, …

Conseils de mise en place

Voici les recommandations de l’INPE (Institut National du Portage de l’Enfant) :

  • Bébé doit être placé immédiatement au contact de la peau de sa mère à la naissance. Si l‘état de la maman ne le permet pas, le père peut tout à fait le faire.
  • Favoriser au maximum le peau à peau les premières 24h
  • Placer bébé en peau à peau plusieurs heures par jour durant sa première semaine de vie, puis 1 à 2 heures par jour les 6 premières semaines.

Quand le peau à peau est possible dès la naissance, vous pouvez également demander dans votre projet de naissance de pratiquer le clampage tardif du cordon ombilical, un cadeau précieux pour votre bébé. Consultez l’article  » la clampage tardif du cordon ombilical, un cadeau de naissance précieux pour votre bébé » pour plus de détails.

Le portage permettra a terme de prendre le relais pour conserver un lien étroit mais ne remplace pas le peau à peau pendant les 6 premières semaines de vie de bébé. Consultez l’article « Porter son bébé a de nombreux bienfaits » pour plus de détails.

Pour les bébés prématurés, cette pratique a un rôle crucial dans leur développement. Les deux parents peuvent tout à fait s’alterner ou prendre chacun un bébé en cas de jumeaux.

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à le partager sur Pinterest en cliquant sur l’image.